Camara Laye

L'Enfant noir

  • €1,76
  • Prix régulier €4,40

En Stock



A partir de 15 ans

L'enfant noir grandit dans un village de Haute-Guinée où le merveilleux côtoie quotidiennement la réalité. Son père, forgeron, travaille l'or au rythme de la harpe des griots et des incantations aux génies du feu et du vent. Respectée de tous, sa mère jouit de mystérieux pouvoirs sur les êtres et les choses. Elle sait détourner les sortilèges et tenir à l'écart les crocodiles du fleuve Niger. Aîné de la famille, le petit garçon est destiné à prendre la relève de son père à l'atelier et, surtout, à perpétuer l'esprit de sa caste au sein du village. Mais son puissant désir d'apprendre l'entraînera inéluctablement vers d'autres horizons, loin des traditions et des coutumes de son peuple.



Un livre intemporel qui s'est imposé comme un classique de notre temps.


Écrivain guinéen, Camara Laye naît le 1er janvier 1928 à Kouroussa, un village de Haute-Guinée. Après des études à l'école française, il part à Conakry, la capitale, poursuivre sa scolarité. Titulaire d'un C.A.P. de mécanicien, il tente, sans succès, de devenir ingénieur en France. Il publie alors L'Enfant noir, son premier roman, en 1953 et, un an plus tard, Le Regard du roi. En 1956, à l'époque où la Guinée s'apprête à devenir indépendante, il retourne à Conakry. Jusqu'en 1963, il occupe des fonctions importantes au ministère de l'Information avant de s'exiler définitivement au Sénégal devant la dérive dictatoriale du régime de Sékou Touré qu'il dénoncera en 1966 dans Dramouss, son dernier roman.

Également auteur du Maître de la parole, un recueil de contes griots qui retracent la genèse du Mali, Camara Laye est mort à Dakar, le 4 février 1980.



État : Imparfait, en savoir plus

Roman, Poche, 224 pages

Pocket, 2007, ISBN : 9782266178945

Langue : Français


0